Comment choisir ses business Angels ?
Investir

Comment choisir ses Business Angels ?

Pour les entrepreneurs en quête de financement, les Business Angels (ou traduit par Anges d’affaires) sont les ultimes alternatives pour un bon amorçage. Il est donc possible de faire appel à ces investisseurs providentiels pour avoir un bon financement au tout début du projet. Un Business Angel est en effet une personne qui investit un capital donné dans une entreprise nouvellement créée et fait jouer de ses compétences ainsi que de ses réseaux.

Profil d’un Business Angel

Principalement, un Business Angel est une personne qui a auparavant déjà œuvré dans le domaine de l’entreprenariat, mais pour une raison quelconque, a cédé ses activités, ou encore actuellement un actionnaire familial, ou plus communément appelé “family office”. Un bon Business Angel doit avoir un certain profil et posséder de fortes compétences, car l’objectif est de lancer la nouvelle société d’un investisseur et d’y consacrer son temps.

A combien peut monter l’investissement ?

Le système d’investissement peut varier selon le type du profil du Business Angel. Par exemple, un Business Angel qui a été chef ou cadre supérieur d’entreprise qui a accumulé une certaine valeur et un patrimoine peut verser entre 5.000 et 200.000€ par an, tandis qu’un entrepreneur qui a vendu son entreprise après quelques années de sa création pourra investir entre 50.000 et 500.000€ bien qu’ils soient encore rares, mais en plein développement.

Pourquoi faire appel à ces investisseurs ?

Tout d’abord, il est important de distinguer Business Angel et crowdfunding. Ce dernier est juste un système de contribution en crowdequity ou seulement un système qui a pour vocation le financement de l’entreprise. Le principal avantage du Business Angel est la contribution complète de l’actionnaire au démarrage de la société. Ce dernier peut user de ses compétences et de son savoir-faire, et y consacrer tout son temps. Il a aussi un réel intérêt à ouvrir son carnet d’adresses et de jouer sur ses relations afin de bien démarrer l’entreprise.

Les enjeux de la pratique

Bien que l’investisseur joue sur un terrain miné, il est important dès le début de jouer sur la table de la franchise. Tout est question de feeling, afin d’éloigner les malentendus. La confiance est la clé de la réussite du projet partager la même vision est surtout à mettre en premier plan. Il est alors impératif de connaître l’associé, et d’instaurer un objectif commun et pourquoi pas finir par une relation d’associés à long terme.

Comment bien choisir son BA ?

Souvent, si l’objectif est de faire signer rapidement au BA le pacte d’actionnaires, il est certain que vous courrez à l’erreur. Choisissez minutieusement votre BA, soyez sûr qu’il s’y connait sur le marché auquel vous travaillez. En deux coups, il sera en mesure de vous conseillez et en même temps pourra comprendre vos décisions. En gros, prenez le temps de bien choisir vos Business Angels, ne vous figez pas seulement sur les fonds dont vous aurez besoin.

En résumé, bien choisir son Business Angel est une étape cruciale dans l’étape de démarrage d’une start-up. Ce partenaire doit posséder des compétences et pourra en sorte vous conseiller dans vos démarches, en plus du fond qu’il pourra procurer. L’essentiel est que vos Business Angels prennent une place de fondateurs dans vos projets, et qu’ils participent activement dans le développement de votre société que de rester de simples actionnaires apporteurs de fonds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *