Start-up chinoise Xiaomi
Start ups

Découvrez la start-up chinoise qui cartonne

Si on entend beaucoup parler des start-up qui décollent et abondent ces dernières années en Europe, les pays émergents ne sont pas loin derrière, bien que peu connues. Laissez-nous vos présenter aujourd’hui la start-up chinoise qui cartonne.

Qu’est-ce qu’une start-up ?

Commençons par définir ce qu’est une start-up afin de mieux comprendre pourquoi cette fameuse start-up cartonne. Une start-up est une nouvelle entreprise innovante qui évolue dans les nouvelles technologies et qui présente un potentiel important de croissance. Alors qui est cette start-up chinoise ?

Xiaomi, la deuxième start-up la plus valorisée du monde

Si cette start-up est encore peu connue dans le monde, elle est considérée aujourd’hui comme l’Apple asiatique. Vous l’aurez compris, cette start-up chinoise fait dans les smartphones, du moins, c’est ainsi qu’elle a commencé puisqu’aujourd’hui, elle fabrique aussi des télévisions et des objets connectés.

Xiaomi, c’est qui ?

Encore peu connu en Europe, seuls les adeptes de la technologie connaissent cette entreprise. Xiaomi signifie “petit riz” en chinois. La start-up Xiaomi a été fondée le 6 avril 2010 par Lei Jun, un milliardaire chinois. En créant Xiaomi, il avait pour objectif de créer des téléphones de haute qualité mais à des prix largement inférieurs à la concurrence, de manière à être accessible à tous.

Une stratégie marketing redoutable

Pour se faire connaître de sa clientèle, Xiaomi vise une forte présence sur les médias sociaux chinois. Très à l’écoute de ses fans, la start-up chinoise leur demande des conseils et les implique dans l’amélioration de ses services et dans le développement de ses applications. Grace à cette stratégie, Xiaomi fait d’un pierre deux coups, il économise en Recherche & Développement et s’assure que ses fans seront prêts à acheter ses produits, produits dans lesquels ils ont eux aussi investi.

Une équipe gagnante pour la start-up chinoise

L’un des atouts de Xiaomi est sans aucun doute la composition de son équipe. En effet, Lei Jun a su s’entourer des meilleurs éléments des grandes entreprises de nouvelles technologies tel que Microsoft, Motorola ou encore Google.

Xiaomi, l’Apple chinois

Selon les analyses du cabinet d’analyse Canalys, Xiaomi a réussi à détrôner Apple de sa quatrième place en Chine. Il est vrai que cette start-up chinoise est souvent comparée à Apple du fait du design de ses smartphones et du fait de la ressemblance de ces magasins aux Apple Store de la marque américaine. On compare d’ailleurs Lei Jun comme le Steve Jobs chinois.

La start-up chinoise s’ouvre au monde

Si en Europe, il fallait commander de la Chine pour pouvoir bénéficier des produits de la start-up chinoise, cette dernière part aujourd’hui à la conquête du monde, comme il l’a fait en Inde où il s’est imposé numéro un. En effet, depuis Mai 2018, Xiaomi a débarqué sur le territoire Français, après avoir ouvert une boutique en Espagne six mois auparavant. Il est aujourd’hui le cinquième producteur mondial de smartphones et a pour ambition de dépasser ses concurrents et de s’imposer devant les deux grands producteurs, Samsung et Apple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *