Histoire d'Airbnb
Start ups

Histoire d’Airbnb

L’histoire d’Airbnb a commencé en 2007. Le site a été créé par les américains Brian Chesky et Joe Gebbia. C’est un site payant spécialisé dans la location saisonnière et la réservation d’habitation pour les particuliers. Au départ, les services proposés par Airbnb étaient destinés aux vacanciers et aux touristes, afin de les aider à trouver un logement face à la difficulté de réservation d’hôtel.

Les débuts de l’histoire d’Airbnb

En octobre 2007, une conférence sur le design premier plan s’est tenue à San Francisco, ainsi les hôtels étaient en saturation complète. L’histoire d’Airbnb débuta donc sur cette problématique. Face à cette situation, Brian Chesky et Joe Gebbia ont alors eu l’idée de louer une pièce de leur appartement (avec 3 air bed ou matelas gonflables), avec petit déjeuner (breakfast) inclus, à plusieurs participants du congrès. D’où le nom Air Bed and Breakfast a vu le jour.

Au départ, les trois associés visaient exclusivement les grands événements. Les hôtels affichent toujours plein lors de ces meetings et les invités avaient toujours du mal à trouver un endroit où séjourner. Nathan Blecharczyk, un architecte technique s’est ensuite associé aux deux américains en février 2008 et devient le troisième membre co-fondateur de la société. La plateforme communautaire Airbnb s’est enfin officialisée en août 2008.

Afin de financer la plateforme, les associés développèrent des céréales à proposer au petit déjeuner. Ils se sont inspirés de Obama et McCain (candidats à la présidentielle) pour le packaging des boites, d’où le Obama O’s et Cap’n McCain. Ce qui leur a permis de faire des revenus de plus de 35000 dollars (en 2 mois).

Airbnb s’est très rapidement développé. En mars 2009, leur activité s’était étendue, allant des chambres partagées à un domicile entier, en passant par des appartements, ainsi que des espaces privés. Vu la croissance de leurs activités, les associés ont décidé d’embaucher une quinzaine d’employés. Et comme ils ne possédaient pas encore de bureau, ils ont transformé l’appartement de Brian Chesky en un espace de travail.

L’expansion d’Airbnb

En juillet 2014, les fondateurs ont décidé de construire des habitations entre particuliers. Leur premier immeuble fut bâti à Yoshino (Japon), portant le nom de Yoshino Cedar House. Puis en juin 2017, Airbnb met en place un site d’accueil réservé uniquement aux émigrants climatiques et politiques sous le nom d’Open Homes.

Son expansion est internationale, allant de l’Afrique au Canada, en passant par l’Australie, le Singapour, et encore d’autres pays. Les réservations de logement sont en pleine croissance en Afrique. Les visiteurs étaient passé au nombre de 572000 entre l’année 2015 et 2016, puis de 1.2 millions entre l’année 2016 et 2017. L’entreprise s’est aussi implanté à Hambourg (Allemagne), en rachetant un de ses concurrents, Accoleo. Ensuite, la société décide également d’installer un deuxième bureau à Londres et un autre cabinet à Toronto (Canada).

Après l’ouverture de ces quelques bureaux internationaux, 6 nouveaux bureaux se sont installés un peu partout aux quatre coins du globe (Barcelone, Moscou, Paris, Copenhague, Milan, Sao Paulo). En septembre 2013, la société a enfin déclaré que le siège européen sera basé à Dublin.

Les prestations proposées par Airbnb

Airbnb a su sauter sur cette opportunité que représente la difficulté de trouver des logements face à la saturation des hôtels. La société a également su se démarquer par la personnalisation de leurs offres, notamment par des offres de proximité. Les prix qu’ils proposent sont très abordables, voire à moitié moins cher que ceux des offres d’hôtels proposant les mêmes services.

Les hébergeurs disposent d’une totale liberté, pour déterminer leurs tarifs comme ils le souhaitent. Cependant, le site dispose d’un dispositif de comparaison pouvant permettre aux clients de comparer les prix et choisir celui qui leur convient. Airbnb recommande aux hébergeurs de ne pas mettre la barre trop haute afin d’avoir un maximum de clients.

La société se rémunère sous forme de commission, à la fois au niveau des hôtes que des locataires. Coté hébergeurs, la commission prélevée s’élève à 3% sur le tarif de la nuitée, et coté locataire la commission s’élève entre 6 à 12% sur le tarif de la nuitée. Pour assurer la sécurité des transactions, que ce soit au niveau des clients que des hébergeurs, les hébergeurs et les clients ont l’obligation de donner des informations, comme : les numéros de téléphones, les e-mails, la création de profil, et les photos du lieu d’hébergement.

En conclusion, la société Airbnb ne cesse d’innover et d’optimiser ses services, pour un maximum de rendement de leurs collaborateurs qui sont les hébergeurs, et bien sûr de leur clientèle. Facile d’utilisation, le site Airbnb se propose aussi actuellement en application sur smartphone. L’histoire d’Airbnb n’est pas prête de s’arrêter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *